Lombok

Rizières inondées, collines verdoyantes, montagnes austères et longues plages de sable blanc composent à Lombok des paysages variés. Une population où se mèlent Sasak musulamans et balinais de souche entretiennent une riche diversité culturelle. 
L’île n’a pas connu le développement touristique de Bali : elle conserve beaucoup d’authenticité et un nature authentique et encore préservée mais offre un peu moins de confort aux visiteurs dans le domaine hôtelier moins étendu ainsi que par l’accueil apporté aux touristes…

Les Sasak pratiquent  un artisanat qui date depuis plusieurs siècles comme principalement le tissage et la poterie.
Leurs mosquées sont inspirées de l’architecture musulmane javanaise quand à leurs danses et leur musique elles doivent beaucoup aux civilisations indo-javanaises et Balinaise.
L’île présente plus d’intérêt pour sa beauté naturelle que pour son héritage architectural.

Les plages y sont vraiment belles et quasi désertes ! Elles permettent des activités comme le surf, la planche à voile, la plongée sous marine et la pèche.
A l’intérieur des terres, la chaîne volcanique dominée par le Gungung Rinjani offre de splendides itinéraires de radonnées. Sur la côte Ouest, Senggigi est devenu le principal pôle touristique avec la possibilité de se rendre rapidement aux  îles Gili (voir îles Gili) appartenant également à Lombok.

Mataram :

Possède depuis 2011 son aéroport faisant de lui l’aéroport principal de Lombok.
Les restaurants et cafés de la ville ont été transformés des anciens bâtiments et possèdent un style art déco, ainsi que l’ancienne banque au style colonial. La ville possède deux temples de la royauté Balinaise des années 1700.

Senggigi :

Station balnéaire frangée de cocotiers et de sable blanc. Sur 6 km le long de la route côtière, elle offre aujourd’hui un large choix d’hébergements, de restaurants et d’activités nautiques ainsi que sorties nocturnes. Elle possède de superbes panoramas, la vue portant jusqu’à Bali.

 Kuta Lombok :

Constitue une base idéale pour partir à la découverte des splendides plages encore isolées de la côte Sud. Le vilage se compose de cabanes de pêcheurs en bois et quelques petites chambres d’ôtes. Les plages aux alentours qui valent le détour sont : Mawun et Tanjung Aan.

 

Comments are closed.