Java

L’île de Java, est la plus peuplée d’Indonésie, elle s’étire d’ ouest en est sur près d’un millier de kilomètres.  On y vient surtout pour découvrir une nature exceptionnelle ainsi que des sites culturelles d’exeption . La forêt tropicale occupe d’ailleurs 30 % de l’île.
Jakarta, la capitale de l’Indonésie, ne se visite pas en priorité. Elle est la première agglomération d’Asie du Sud-Est par son nombre d’habitants, dont on prévoit une croissance effrenée dans les prochaines années.

Yogyakarta :

Yogyakarta, une ville pleine de richesses et une ville prestigieuse ! Elle se situe à proximité du volcan Merapi. Elle est la trace de ses anciens royaumes : Borobudur et Prambanan.
Vous pourrez aussi y découvrir ses arts multiples et son village d’artisans où l’art pratiqué est par exemple l’orfèvrerie,le batik (tissage et peinture sur tissu) et la danse (dont la plus connue est celle en l’honneur de Ramayana)  et bien sûr ses sites péservés par la nature et ses sites culturels.
Le « taman sari » ou « chateau d’eau » est le site d’un ancien jardin royal du  Sultanat de Yogyakarta . Il est construit à la moitié du 18ème siècle et avait de multiples fonctions, comme une aire de repos, un atelier, un espace de méditation, une zone de défense et une cachette.
Yogyakarta est aussi connue pour ses infrastructures éducatives. En effet, de nombreuses institutions d’enseignement y sont présentes. Chaque année, aux alentours de la mi-juillet, des milliers de nouveaux étudiants affluent de tous les coins de l’Indonésie.
En résumé, c’est une cité jeune et créative ! Une ville à découvrir absolument, elle est d’ailleurs la plus visitée de Java !

Borobudur :

Le temple de Borobudur est un site très ancien (construit dans les années 800!) et le plus grand monument bouddhique du monde ! Il est à la fois un sanctuaire dédié au Bouddha mais aussi un lieu de pèlerinage bouddhiste.
Il se situe Non loin du volcan Merapi, à la croisée de deux vallées arrosées par les rivières Progo et Elo. De proportions parfaites, il mesure 123 m de côté et 34,50 m de hauteur. Le temple de Borobudur est construit avec près de 1 600 000 blocs de pierre volcanique.
Fertile, facile d’accès tout en étant protégée, la région de Borobudur est un écrin de rizières et de palmiers.

Prambanan :

Appelé aussi Candi Lara Jonggrand, Prambanan se situe à 17 km au nord-est de Yogyakarta, une plaine extrêmement fertile s’étend au pied du volcan Merapi. Autour de la ville de Prambanan, une myriade de temples hindous et quelques temples bouddhiques constellent la campagne. Certains sont encore en ruine mais les plus remarquables ont été restaurés pour le plus grand plaisir des yeux !

Surabaya :

Surabaya est la capitale de Java Est. Elle est située sur la côte nord de Java, Sa superficie est de 326 km². Sa population était de 2 659 600 habitants en 2003, ce qui en fait la deuxième ville d’Indonésie.
C’est la ville de départ pour visiter surtout ces deux lieux exeptionnels :

Le Mont Bromo :

Le volcan Bromo est un volcan sacré pour les Javanais, situé au sud-ouest de Probolinggo. Culminant à 2 329 m d’altitude, le volcan Bromo appartient à un massif volcanique d’un périmètre d’une quarantaine de kilomètres. C’est un cratère de 800 m de diamètre et de 200 m de profondeur, situé, avec d’autres, dans un cratère encore plus grand de 11 km de diamètre appelé caldeira.

Le Mont Ijen :

Le Kawah Ijen appelé le cratère vert, culmine à 2 400 m.
Bien qu’en repos pour l’instant, il connaît quelques soubresauts depuis 2003. Rien de bien méchant, mais exeptionnellement il peut cracher suffisamment de fumée pour empêcher l’accès de ses pentes aux touristes. Il possède un lac sulfureux lui donnant une couleur turquoise vraiment impressionnante. L’acidité de son eau lui vaut d’être le lac le plus acide au monde !
La région de Kawah Ijen à gardé une nature intacte vraiment magnifique composée de petits villages, de rizières et forêts.

Comments are closed.