Flores/Komodo

Paysages arides entrecoupés de volcans actifs et de forêts touffues, des plages brulées par le soleil ,les fameux lézards géants de komodo qui nous ramènent 25 millions d’années en arrière. Flores est à la quasi-totalité catholique et représente l’un des «frontières religieuses» créés par l’expansion catholique dans le Pacifique et la propagation de l’Islam de l’ouest à travers l’Indonésie. Comme d ans d’autres endroits en Indonésie, dans Maluku et Sulawesiles petites îles de la Sonde offrent une étonnante diversité de paysages même si l’aridité domine ces îles du bout du monde. Vous y découvrirez des paysages de savanes et de prairies très secs (Timor, Sumbawa et le petit archipel de Komodo notamment), des vallées fertiles et des forêts luxuriantes (dans le centre et l’Ouest de Flores et à l’Ouest de Sumba) et des récifs volcaniques tourmentés avec des sommets dépassant allègrement 2000 mètres d’altitude et des volcans dont certains encore très actifs !

Cette partie d’indonesie est soumise à de forts contrastes climatiques. Les îles de Sumbawa et Komodo sont parmis les plus sèches d’Indonésie alors que dans les zones où le relief est plus imposant, les précipations annuelles y sont 4 fois supérieurs. Sur le littoral, les températures sont élevés, atteingnant facilement 35°C alors qu’en montagne, on peut trouver une fraicheur bien appréciable.

Labuan Bajo est un village facile d’accès pour le  Parc national de Komodo
Il est situé dans la partie ouest de Flores, la partie orientale de l’archipel d’Indonésie. Elle située sur une colline rocheuse avec la vue imprenable sur l’océan
Cette zone est un lieu touristique depuis peu mais possède une bonne structure hôtelière

Parc National de Komodo :

Le Parc national de Komodo englobe les îles de Komodo, Rinca et Padar ainsi que d’autres petites îles désertes dont les fonds-marins sont très riches.
La superficie totale du parc est de 1 817 km², pour une superficie terrestre de 603 km².
Le parc national a été créé en 1980, avec pour objectif de protéger le dragon de Komodo (Varanus komodoensis) qui a été découvert par une expédition hollandaise en 1910, le plus grand lézard du monde peut atteindre 3 mètres de long et peser plus de 150 Kg. L’objectif a été élargi plus tard, vers une protection de la flore et de la faune de la région, y compris dans les zones maritimes.
L’île abrite également bon nombre de macaques, sangliers, biches ou encore buffles sauvages.
Les îles du parc national sont d’origine volcanique et 4 000 personnes y habitent. En 1991, le parc a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comments are closed.