A propos de Bali…

Bali est une petite ile parmi 13.667 iles, et une des 34 provinces de l’Indonesie. La population de l’ensemble des îles de la province de Bali était de 3 890 000 habitants en 2010, soit une densité de 690 habitants/km2, 63 % sont agriculteurs, tandis que les 37 % restants sont repartis entre les fonctionnaires, les artistes (sculpteurs, peintres, artisans, etc ) ou commerçants.Les balinais sont très religieux. Toutes les religions sont pratiquees mais les Hindouistes sont en majorité (95% des habitants de BALI).Les Chretiens, les Musulmans et les Bouddhistes représentent les 5% restants.

Le centre de l’ile est compose d’une chaine volcanique ( Patas, Mesehe, Merbuk, Musi, Batukaru, Lesung, Catur, Batur, Abang, Agung, etc…) qui alimente les nombreuses sources d’eau irrigant toute l’ile. Ainsi 3 recoltes de riz annuelles sont rendues possibles. L’île de Bali se trouve à 3,2 km à l’est de Java et approximativement 8 degrés en dessous de l’Équateur. Bali et Java sont séparées par le détroit de Bali. D’est en ouest, l’île mesure approximativement 153 km de large. Elle s’étend sur environ 112 km du nord au sud. Sa superficie est de 5 632 km2.

Le sud de Bali est la région la plus touristique , elle offre des visages contrastés. Ses plages ont d’abord attiré des voyageurs à petits budgets et des surfeurs, bientôt rejoints par la clientèle des complexes hôteliers de grand luxe. Malgré les changements apportés par la modernité et l’afflux de visiteurs, les communautés villageoises conservent leurs rites et leurs traditions culturelles et artistiques.

Les visiteurs étrangers arrivent en majorité par avion et se posent à l’aéroport international de DENPASAR d’où les principales stations balnéaires sont facilement accessibles. Les plages du sud sont de sable blanc quand celles du nord et de l’est sont de sable noir. Les plages de sable noir entre Pasut et Klatingdukuh ont été développées pour le tourisme mais en dehors de celles proches du temple de Tanah Lot , elles ne sont pas encore utilisées de manière significative.Les îles de Nusa Lembongan et Nusa Penida recèlent de splendides sites de promenade et de baignade.Comme partout l’anglais est devenu le principal outil de communication dans les lieux tourristiques et un peu partout dans bali.

 

La chaîne montagneuse du centre de Bali comprend plusieurs pics de plus de 3000 mètres d’altitude. Le plus haut est l’Agung (3142 m), un volcan actif baptisé la « mère montagne ». La chaîne s’élève du centre vers l’est, avec l’Agung dominant à l’extrême est. La nature volcanique de Bali contribue à son exceptionnelle fertilité et ses hautes chaînes montagneuses provoquent les fortes précipitations favorisant la forte production du secteur agricole. La vaste zone descendant du côté sud des montagnes est consacrée à la culture du riz. Les pentes du côté nord descendent plus fortement vers la mer. C’est le principal secteur de la production de café de l’île où l’on trouve également des légumes et du bétail. Le fleuve le plus long, la rivière Ayung (en), coule sur approximativement 75 km. Bali n’a pas de voies navigables importantes. La rivière Ho est cependant empruntées par de petits sampans.

La plus grande ville de l’île est la capitale provinciale Denpasar située près de la côte sud. Sa population était d’environ 491 500 habitants en 2002. La seconde plus grande ville de Bali est l’ancienne capitale coloniale Singaraja, sur la côte nord, peuplée de près de 100 000 personnes. Les autres villes importantes sont la station balnéaire de Kuta, pratiquement dans la zone urbaine de Denpasar, et Ubud, au nord de Denpasar, connue comme le centre culturel de l’île.

Comments are closed.